Conseiller agricole H/F

A l’interface de l’agriculteur et des organismes privés, publics ou para-publics, le conseiller agricole assure l’appui technique et le conseil aux agriculteurs.


Les conseillers agricoles ont plusieurs champs d’activité et sont plus ou moins spécialisés. Le conseil d’entreprise : appui à l’installation d’un jeune agriculteur, à l’agrandissement de l’exploitation, aux investissements importants, etc.

  • Le conseiller agricole accompagne l’exploitant dans la conduite de son exploitation.
  • II analyse le fonctionnement global de l’exploitation, il réalise un diagnostic de l’état des ressources de l’entreprise, il met en place avec l’agriculteur un projet d’amélioration ou de développement personnalisé et adapté tenant compte de l’environnement de l’entreprise.

Le conseiller agricole peut faire appel aux compétences d’un conseiller spécialisé dans la gestion d’entreprise.
Le conseil technique : le conseiller est parfois spécialisé dans un secteur de production (viticulture, élevage, grandes cultures…).

  • II assiste l’agriculteur dans la maîtrise d’une production, d’une activité ou dans la mise en place d’actions plus respectueuses de l’environnement, en utilisant les nouvelles données issues des centres de recherche ou instituts techniques.

La formation, l’information et les études économiques : le conseiller agricole assure une veille technologique pour mieux conseiller les agriculteurs.

  • II organise et anime des réunions de groupe sur des thèmes particuliers (bilans techniques, traitements à utiliser, nouvelles réglementations…) et des actions de formation d’agriculteurs.
  • II construit des références agricoles locales ou régionales à partir des résultats de travaux d’expérimentation, d’essais, d’enquêtes, de diagnostics…
  • II analyse les marchés régionaux afin d’identifier des débouchés et réalise des études de faisabilité technico-économiques de nouvelles productions.

Le développement local : le conseiller favorise l’émergence et la réalisation de nouveaux projets agricoles individuels ou collectifs (création de coopératives d’utilisation de matériel, groupements d’employeurs…) et assiste les exploitants face aux projets divers (infrastructure…).

 

Le conseiller agricole travaille le plus fréquemment dans une Chambre d’Agriculture.II peut également travailler dans une Organisation Professionnelle Agricole, une coopérative ou dans une association agricole. En Chambre d’Agriculture, il est sous la responsabilité du chef de service.

  • II effectue de nombreux déplacements (dans un rayon limité à un département).
  • II est autonome dans l’organisation de sa journée.

De même que pour les agriculteurs, son rythme suit celui des saisons. Il travaille en particulier sur le terrain, auprès des agriculteurs, et participe aussi aux manifestations agricoles

Pour assurer son rôle de conseil auprès des agriculteurs, le conseiller agricole doit avoir une bonne connaissance du milieu et maîtriser le vocabulaire technique.

  • II doit posséder les connaissances techniques et théoriques de son champ d’intervention.
  • II sait d’ailleurs les actualiser en permanence.
  • II a le goût du contact, des capacités d’écoute et d’analyse pour identifier les besoins des agriculteurs et les aider à résoudre leurs difficultés.
  • La maîtrise de l’informatique est également requise.


Yvetot

Allée du lycée agricole
76190 Auzebosc

02 35 95 51 10
02 35 56 69 61
cfa.yvetot@educagri.fr

lat.49,608194/long.0,741786
CFA de Seine-Maritime Yvetôt  

Fauville-en-Caux

1333, rue Bernard Thélu
76640 Fauville-en-Caux

02 35 95 97 00
02 35 96 64 99
cfa.fauville@educagri.fr

lat.49,648794/long.0,591692
CFA de Seine-Maritime Fauville en caux  

Mont-Saint-Aignan

Parc Technologique de la Vatine
32, rue Alfred Kastler
76130 Mont-Saint-Aignan

02 35 12 26 26
02 35 12 26 20
cfa.fauville@educagri.fr

lat.49,476004/long.1,097405
CFA de Seine-Maritime - Mont Saint Aignan  

Trouver une formation